Le test des matelas de Kassensturz 2021

Eine Frau liegt auf einer Matratze und lächelt

Conjointement avec K-Tipp, Kassensturz a examiné l’ergonomie, la robustesse et l’élasticité de huit matelas en mousse à moins de CHF 900.– de différents fabricants en décembre 2021. Le modèle Isabelle Star de Bico a lui aussi été passé au crible dans ce cadre. Vous découvrirez ici comment se déroule le test, ce que signifie précisément la note BIEN (5,4) et pourquoi l’ergonomie joue un rôle clé.

Le test des matelas: voilà pourquoi les matelas sont testés

La moitié des Suissesses et des Suisses indiquent de mémoire remplacer leur matelas tous les 6 à 10 ans*. Cet intervalle exemplaire et sain est conforme aux recommandations des fabricants. Il réduit les risques de dormir sur un matelas affaissé, susceptible d’être à l’origine de douleurs dorsales et de contractures. Pour savoir si tous les produits tiennent réellement leurs promesses, Kassensturz a réalisé un test et vérifié quels matelas en mousse assurent effectivement un bon repos nocturne en Suisse.

xxxxxx

*Résultats de la 1re étude nationale sur le sommeil, réalisée par BICO en mai 2021

xxxxxx

Comment se déroule le test des matelas?

Afin de pouvoir évaluer objectivement la qualité des produits, Kassensturz et K-Tipp sélectionnent des modèles en toute indépendance, sans influence extérieure, et les achètent de façon anonyme dans le commerce. Ils sont testés dans des instituts spécialisés. Ergonomie, élasticité et robustesse sont les trois critères de test principaux. L’Ergonomie Institut de Munich se charge de vérifier le premier, tandis que le TÜV Rheinland s’occupe des aspects durée de vie et longévité. Pour tester cette dernière, le laboratoire simule les mouvements nocturnes d’un dormeur pendant huit à dix ans en passant plus de 60 000 fois un rouleau de 140 kg sur le matelas. Un affaissement significatif témoigne d’une baisse de la force de rappel. Un tel produit a tendance à présenter rapidement des creux et offre une longévité médiocre.

xxxxxx

Si la plupart des matelas testés ont obtenu de bons résultats dans ce domaine, le critère de l’ergonomie a en revanche mis en évidence d’importantes différences. En surface, les matelas devraient soulager efficacement la pression et s’adapter aux différentes morphologies et positions de couchage. Ils devraient notamment soutenir la colonne lombaire et permettre aux épaules et aux hanches de s’enfoncer, sans pour autant se creuser durablement à ce niveau. Par conséquent, les matelas présentent souvent des zones différenciées pour s’adapter correctement aux parties du corps. Le test mesure donc la manière dont la surface de couchage s’enfonce dans les différentes zones en vérifiant la coordination de la fermeté de celles-ci, l’efficacité de la zone des épaules et l’élasticité ponctuelle. Ces essais ont révélé que la plupart des matelas testés ont encore des progrès à faire en termes d’ergonomie. Le matelas Isabelle Star de BICO, classé second avec la note BIEN (5,4), a convaincu à la fois par sa longévité et son ergonomie.

xxxxxx

L’ergonomie joue un rôle clé

Nous dormons en général sept à neuf heures par nuit. Ce laps de temps doit permettre à l’organisme de récupérer des efforts de la journée. Pour cela, la colonne vertébrale doit être en position droite et les muscles profonds doivent se détendre. Si les épaules et les hanches ne sont pas suffisamment soulagées et si la colonne lombaire n’est pas assez soutenue, des tensions, des troubles circulatoires, voire des douleurs peuvent apparaître. Pour compenser les mauvaises positions, nous bougeons plus souvent que nécessaire au cours de la nuit, ce qui peut perturber les phases de sommeil profond, donc la qualité du sommeil. Un matelas optimal sur le plan ergonomique s’adapte donc au corps pour garantir un repos nocturne détendu. C’est pourquoi, outre la longévité, le test des matelas de Kassensturz accorde une attention particulière à l’ergonomie.

resultas test de matelas

Isabelle Star, le matelas qui s’adapte au corps

Jens Fischer, directeur du marketing et du développement des produits chez Bico, se réjouit du résultat du test de Kassensturz: «Sommes-nous satisfaits? Absolument! Notre matelas ne suit en effet pas la construction des 5 à 7 zones habituelle dans de nombreux produits, mais se zone lui-même selon notre principe «AutoZone» unique. Le test mécanique par piston, tel qu’il est habituellement utilisé par les instituts de test, ne permet toutefois pas de le mettre en évidence. Le zonage ne déploie ses effets que lorsque l’ensemble du corps est couché sur le matelas.» Le principe AutoZone est simple: grâce à une architecture et des matériaux sélectionnés avec soin, les zones se forment et s’adaptent d’elles-mêmes au corps. On parle aussi d’ergonomie adaptative. Pour qu’elle soit toujours garantie, nous travaillons en permanence sur la conception et le développement à Schänis (SG). Nos matelas sont fabriqués à la main en Suisse avec des matières premières elles aussi d’origine suisse et un grand souci du détail. Au fait, Isabelle Star a également obtenu d’excellentes notes dans des domaines tels que l’hygiène et le climat du lit.

L’ergonomie est décisive pour la colonne vertébrale.

xxxxxx

L’ergonomie est décisive pour la colonne vertébrale.

Conclusion

De nombreux matelas testés par Kassensturz ont obtenu de bons résultats en matière de longévité. Il convient d’être plus vigilant en ce qui concerne l’ergonomie, parce qu’elle est importante pour soulager le corps et la colonne vertébrale. Faites-vous impérativement conseiller lors de l’achat et allongez-vous sur les matelas pour les tester par vous-même. Vous trouverez de plus amples informations sur les produits Isabelle à l’adresse https://isabelle-sleep.ch/fr