Voici comment trouver

le bon degré de fermeté pour votre matelas

BICO über die Härtegrade von Matratzen

Nous espérons tous bien dormir et nous réveiller frais et dispos. Malheureusement, nous n’y parvenons pas toujours: vous arrive-t-il aussi de vous réveiller avec des contractures ou le dos douloureux? Les douleurs physiques et un sommeil insuffisamment réparateur peuvent entre autres être dus à un degré de fermeté inapproprié de votre matelas. C’est pourquoi nous braquons les projecteurs sur les principales questions à ce sujet. Que sont les degrés de fermeté, en quoi se différencient-ils et de quoi dépend leur caractère optimal?

De l’importance d’un bon système de sommeil

On entend par système de sommeil la combinaison de cadre de lit, de sommier à lattes, de matelas et d’oreiller. Idéalement, tous les éléments du système sont adaptés les uns aux autres: dans ce cas, la pression est répartie de manière uniforme sur toute la surface de couchage et les zones du corps sont soulagées et soutenues avec précision là où c’est nécessaire. Un bon système de sommeil a un effet bénéfique sur votre corps et votre repos et ne provoque ni douleurs dorsales ni problèmes circulatoires. Vous savez que le vôtre est bon et que vous êtes correctement couché-e sur votre matelas si votre colonne vertébrale ne s’affaisse pas mais forme une ligne droite. De même, un bon système de sommeil ne provoque pas de points de pression désagréables, susceptibles de vous laisser avec le bras engourdi, par exemple.

Härtegrade einer Matratze sind entscheidend

Degré de fermeté d’un matelas – de quoi s’agit-il?

Comme son nom l’indique, il exprime la fermeté d’un matelas et renseigne sur sa dureté ou sa souplesse. La plupart des matelas sont disponibles dans trois à cinq degrés de fermeté différents (H1-H3 ou H1-H5), H1 étant le plus souple. Au fait: il n’existe pas de normes concernant les indications de fermeté. Par conséquent, les degrés peuvent varier significativement d’un fabricant à l’autre, mais aussi d’un modèle à l’autre.

H3 ou H4? D’où viennent les différences entre les degrés de fermeté?

Quand un matelas est-il perçu comme étant dur ou mou? Ou, autrement dit: d’où viennent les différences entre les degrés de fermeté? Le classement d’un matelas en H1 ou en H5 est déterminé par les éléments suivants:

Le type de matelas:

es matelas peuvent être faits de mousse viscoélastique, de mousse froide, de latex, ou avoir un noyau à ressorts.

La résistance à la compression de la matière:

Plus il faut de force pour enfoncer le matelas, plus son degré de fermeté est élevé.

La force de rappel et la stabilité dimensionnelle du matelas:

Il s’agit de la capacité du matelas à ne pas laisser le corps s’enfoncer sans résistance, mais à le soutenir correctement et à reprendre sa forme initiale après la sollicitation.

L’interaction du matelas et du sommier:

Ce dernier supporte le matelas et peut influencer la fermeté de la surface de couchage. Il permet d’ajuster individuellement le matelas et de tenir compte de besoins différents (grossesse, douleurs, blessure ou prise de poids, par exemple).

Matelas trop dur ou trop mou? Voilà comment reconnaître le bon degré de fermeté pour votre matelas

Un degré de fermeté optimal et un zonage adéquat sont importants pour une position de la colonne vertébrale saine sur le plan orthopédique et pour que le corps soit bien soutenu et soulagé. Afin d’assurer un soutien et un soulagement aux bons endroits, le matelas devrait présenter un zonage qui s’adapte aux besoins des différentes parties du corps, c’est-à-dire tête, épaules, lombaires ou bas de la colonne vertébrale, hanches et jambes. Un matelas au degré de fermeté insuffisant, c’est-à-dire un matelas trop mou, se reconnaît au fait qu’il ne soutient pas assez et laisse par exemple vos hanches s’affaisser. Par conséquent, la position de votre colonne vertébrale n’est pas optimale. À l’inverse, si le degré de fermeté est trop élevé, votre hanche ne peut par exemple pas s’enfoncer de manière optimale et votre épaule est tordue lorsque vous dormez sur le côté. Trop durs ou trop mous, les matelas peuvent provoquer des douleurs dorsales et des contractures. Si vous dormez sur un matelas trop dur, votre corps peut ressentir l’inconfort de la position et en chercher une autre pour vous soulager. Dans ce cas, vous vous retournez fréquemment dans votre sommeil, ce qui peut le perturber, voire vous réveiller. Si une mauvaise sollicitation entrave le flux sanguin, cela peut même provoquer des troubles circulatoires.

Der Härtegrad H3 oder H4 entscheidet massgebend

Facteurs personnels pour le degré de fermeté optimal du matelas

Le choix du degré de fermeté est une affaire personnelle. Il dépend entre autres des facteurs suivants, qui varient d’une personne à l’autre:

Rapport poids/taille:

On recommande globalement un matelas plus souple aux personnes relativement légères et plus ferme à celles qui sont plus lourdes

Silhouette:

Les caractéristiques des épaules, de la taille et des hanches (épaules larges, taille et hanches étroites, par ex.) influencent la répartition du poids du corps

Position de sommeil:

Dormez-vous sur le dos, le côté ou le ventre?

Préférences personnelles en termes de fermeté:

Pour un sommeil réparateur, nous vous recommandons vivement de tenir compte de vos besoins et préférences individuels lors du choix d’un matelas. Pour cela, faites-vous conseiller par un-e spécialiste et testez différentes fermetés. Lorsque vous testez un matelas, assurez-vous que vos épaules et vos hanches peuvent s’enfoncer et que votre colonne vertébrale forme une ligne droite. Si vous dormez sur le dos ou le côté, votre colonne lombaire devrait également reposer sur le matelas de telle sorte qu’il n’y ait pas de creux entre la surface de couchage et le corps. D’une manière générale, vous devriez pouvoir être couché-e de manière détendue et sans ressentir de points de pression. Dans le cas contraire, le degré de fermeté de votre matelas n’est pas idéal.

Mesures complémentaires pour un meilleur confort de couchage

Si vous souhaitez dormir encore plus douillettement, un topper en complément de votre matelas idéal peut être une bonne solution. D’une part, vous profiterez d’une sensation de couchage plus moelleuse et d’autre part, il protégera votre matelas.
Si deux degrés de fermeté différents, donc deux matelas, sont nécessaires au sein d’un couple, une housse de matelas commune ou un «pont d’amour» permettent d’éviter le pénible «trou au milieu».

Conclusion

Le choix du degré de fermeté est une affaire personnelle. Optez par conséquent pour celui qui répond à vos besoins et préférences personnels. Pour le trouver, le test de couchage est recommandé: vous constatez ainsi la sensation réelle que vous procure le matelas et pouvez vérifier que le degré de fermeté est adapté à vos facteurs d’influence individuels.