Pour un sommeil sain et profond.

Avoir du mal à s’endormir ou se réveiller en cours de nuit est un problème aussi pénible que fréquent. Or, un sommeil équilibré n’est pas seulement sain, il nous rend aussi intelligents, créatifs, beaux et minces. Le cerveau apprend en effet durant le sommeil profond. L’augmentation des taux de sérotonine et de dopamine nous rend heureux et pleins d’énergie, notre système immunitaire est renforcé, notre peau se régénère et la leptine, une hormone, réduit notre sensation de faim. C’est pourquoi vous trouverez ici une série de conseils pour vous aider à avoir un sommeil sain et profond:

Absence d’écrans

Votre chambre à coucher n’est ni un bureau, ni un salon. Renoncez donc à y utiliser une télé ou un ordinateur. Leur lumière crue empêche en effet la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Taille du lit

Un lit suffisamment grand et adapté à vos besoins contribue à un sommeil détendu et profond. La longueur du lit devrait excéder votre taille d’au moins 20 cm et pour deux personnes, une largeur d’au moins 160 cm est recommandée.

Température

Veillez à ce que la température soit plus fraîche dans la chambre à coucher que dans les autres pièces et assurez un apport suffisant d’air frais. En effet, une température basse signale à l’organisme qu’il doit économiser de l’énergie et réduire son activité. Une température ambiante de 16 à 18 degrés Celsius est recommandée.

Poussière

Evitez d’avoir dans la chambre à coucher des textiles comme des tapis ou des rideaux qui sont susceptibles d’être des «attrape-poussière» et des refuges pour les acariens.

Estomac

Renoncez aux boissons gazeuses et aux plats épicés ou indigestes. Les brûlures d’estomac sont un «voleur de sommeil» bien connu.

En-cas

Ne grignotez pas de sucreries peu avant de vous coucher. Elles font en effet grimper brutalement votre glycémie et provoquent peu après une sensation de fringale encore plus intense.

Alcool

La bière et le vin rendent certes somnolent, mais empêchent un sommeil réparateur.

Déconnecter

Evitez de songer à des sujets bouleversants peu avant de vous coucher; essayez au contraire de laisser la journée s’achever paisiblement et précocement. Notez ce qui vous préoccupe.

Allergies

Nous recommandons aux personnes allergiques aux poils d’animaux de ne pas utiliser de literie garnie de duvet, mais de privilégier les matières synthétiques. Si vous souffrez d’une allergie au pollen, vous pouvez réduire sensiblement la charge d’allergènes en prenant une douche et en vous lavant les cheveux avant d’aller vous coucher, ainsi qu’en conservant les vêtements déjà portés, chargés de pollen, en dehors de la chambre.

Douleurs dans le dos et la nuque

Le mal de dos peut être prévenu par un entraînement régulier et un lit adapté, c.-à-d. qui soutient la colonne lombaire, absorbe le poids du bassin et soulage en répartissant la pression. Les douleurs à la nuque peuvent être évitées en fortifiant de manière ciblée les muscles concernés et en se tenant correctement lorsque l’on est assis, que l’on soulève ou que l’on porte. Mais être bien couché a également très vite un impact positif sur la nuque. Une position optimale de la colonne cervicale pendant le sommeil et un soutien adéquat quelle que soit la manière dont on dort contribuent significativement au bien-être nocturne et diurne.

Sport

Les activités sportives devraient se terminer environ quatre heures avant le coucher. En effet, le sport stimule non seulement la circulation sanguine, mais aussi l’esprit.

Aides

Une petite promenade ou de la musique relaxante peuvent faire des miracles contre les problèmes d’endormissement.

Absence de sieste

Si vous avez des difficultés à vous endormir, il est préférable de renoncer aux siestes.

Lever

Si vous n’arrivez pas à vous endormir le soir ou que vous vous réveillez la nuit sans parvenir à retrouver le sommeil, ne restez pas au lit. Levez-vous, lisez un peu ou préparez-vous une tasse de lait chaud avec du miel.

Fatigue

Cela semble logique et pourtant ce conseil est souvent négligé: n’allez au lit que lorsque vous êtes vraiment fatigué.

Questions & réponses

Comment savoir que je suis correctement couché? 
C’est parfois difficile à dire, d’où l’importance d’un conseil professionnel. Faites-vous conseiller par votre revendeur ou dans notre showroom de Schänis.

Est-ce que je dois retourner le matelas?
Oui, de préférence à chaque fois que vous changez les draps.

Que conseillez-vous: un support dur ou plutôt souple?
Cela dépend de vos besoins ainsi que du poids corporel individuel.

Comment nettoyer le matelas?
Toutes nos housses de matelas peuvent être lavées en machine ou nettoyées à sec. Tenez compte des consignes d’entretien de votre matelas à cet égard.

Le sommier à lattes joue-t-il également un rôle important dans le confort de couchage?
La bonne combinaison de matelas et de sommier est déterminante. Le sommier contribue à une position de sommeil ergonomiquement parfaite.

Je lis beaucoup au lit, que me recommandez-vous?
Un sommier avec position assise réglable ou un sommier électrique avec différentes fonctions – toujours associé à un matelas adapté. Vous pouvez tester les différentes solutions de couchage dans notre showroom de Schänis ou chez un revendeur près de chez vous afin de trouver celle qui vous convient.

Conseils pour le sommeil de bébé

Un sommeil sain et profond est très important pour un développement optimal de bébé. Pour des nuits reposantes et un bon début de journée le lendemain, voici une série de trucs et astuces concernant le sommeil des tout-petits.

Votre attitude

Les bébés sont très sensibles au stress et peuvent donc réagir très vite à la tension des parents. Cela peut sembler banal, mais restez décontracté et souvenez-vous que vous n’êtes pas seul. Essayez de profiter de l’occasion et de vous allonger pendant que votre bébé dort – vous trouverez ainsi vous aussi le calme et une énergie nouvelle.

Le matelas optimal

Choisissez un matelas adapté à votre bébé. Il devrait être plutôt ferme pour que votre bout de chou ne s’y enfonce pas trop et pauvre en substances nocives. Veillez à une déclaration correspondante ou renseignez-vous.

Déroulement structuré de la journée

A la naissance, les bébés n’ont pas encore de rythme jour/nuit et doivent, durant les quatre à six premiers mois de leur vie, apprendre qu’on dort la nuit. Un déroulement régulier des journées avec un bon équilibre entre les phases de repos et d’activité est donc recommandé. Il faut notamment veiller à réduire les stimulations en fin de journée et à créer une atmosphère paisible, familière. Ne mettez votre nouveau-né au lit que lorsqu’il est réellement fatigué. Dès l’âge de trois mois, vous pouvez commencer à mettre votre bébé au lit alors qu’il est éveillé. Il apprend ainsi à s’endormir tout seul.

La bonne atmosphère de sommeil.

Il est conseillé de laisser la journée se terminer graduellement. Un environnement calme est en effet particulièrement important pour l’endormissement. Signalez par de petits rituels que le soir approche et qu’il sera bientôt l’heure de se coucher. Tamisez la lumière, évitez le bruit et mettez votre enfant en «pyjama». De douces caresses contribuent à l’apaiser davantage encore.

Un petit nid

«Construisez» un petit nid nocturne à votre bébé avec des pièces d’étoffe et quelques peluches. En raison du risque d’étouffement, veillez à ce qu’il ne puisse rien avoir sur le visage la nuit. Une veilleuse vous aide en premier lieu à vous diriger. Jusqu’à 2 ans, les bébés n’ont en effet pas peur du noir.

Sons apaisants

Des bruits réguliers tels ceux des voitures, de la hotte aspirante, de la machine à laver, de l’aspirateur, du lave-vaisselle ou de la musique classique peuvent calmer les bébés.

La température ambiante idéale

La chambre à coucher ne devrait pas être trop chaude. Les conditions idéales sont une température ambiante située entre 18 et 20 °C et une humidité de l’air de 50 à 60%. Comme l’air est très sec en hiver, des linges mouillés ou un humidificateur permettent d’atteindre cette valeur.

Entretien

Vous trouverez ici des trucs et astuces utiles pour prolonger significativement la durée de vie de vos produits BICO.

Aérer la literie
Bien aérer le lit chaque jour et changer la literie chaque semaine est un must.

Laver
Nous recommandons de laver les housses amovibles en machine ou de les faire nettoyer à sec 1 à 2 fois par an.

Secouer
Les duvets et oreillers devraient être secoués vigoureusement de temps en temps, si possible à l’extérieur.

Humidité
Une literie humide devrait être séchée le plus rapidement possible à l’air chaud (éventuellement aussi au soleil).

Air frais
Il est conseillé de l’aérer de temps à autre sans l’exposer trop longtemps au soleil.

Consignes d’entretien
Les consignes d’entretien figurant sur les étiquettes cousues sur les produits doivent être respectées.

Résidus
Même avec un bon entretien, divers résidus se forment au fil des ans. C’est pourquoi il est recommandé de changer de matelas tous les 8 à 10 ans.

Aérer le matelas
Les rembourrages naturels du matelas sont respirants. Aérez donc le matelas pendant une demi-heure avant la première utilisation. Une aération quotidienne aidera en outre le matelas à conserver ses qualités.

Retourner
Lorsque les matelas sont capitonnés des deux côtés, nous recommandons de les retourner au moins une fois par mois. Il est également conseillé de les retourner dans le sens de la longueur, sauf pour les matelas dont le côté pieds et le côté tête ne peuvent être inversés.

Nettoyer le matelas
Le matelas ne doit pas être battu ni passé à l’aspirateur. Un nettoyage avec une brosse souple est suffisant et n’agresse pas les rembourrages naturels.

Nettoyer la housse du matelas
Selon le garnissage, les housses de matelas amovibles peuvent être lavées ou nettoyées à sec. Veuillez consulter à ce sujet l’étiquette des consignes d’entretien cousue dessus.

Loading